Black Sabbath, pionniers du heavy metal

par | 17 Nov 2023 | Présentation de groupe

Considéré comme l’un des pionniers du heavy metal, Black Sabbath s’est formé à Birmingham, en Angleterre, en 1968. Le groupe est reconnu pour avoir défini le son du metal avec des riffs lourds, des paroles sombres et une atmosphère lugubre. Au travers de ce quelques lignes, reveonons sur l’histoire d’un nom majeur de la musique rock et metal 

L’histoire de Black Sabbath

Black Sabbath est né d’une fusion entre le blues et le rock, mais leur son distinctif et sinistre a rapidement captivé l’attention. Le groupe a révolutionné la musique avec des riffs lourds de Tony Iommi, une basse solide de Geezer Butler, une batterie puissante de Bill Ward et la voix distinctive d’Ozzy Osbourne. Leurs compositions sombres, empreintes de mystère et de surnaturel, ont défini le heavy metal des décennies à venir.

Black Sabbath en 1970

Black Sabbath a évolué au fil des ans, expérimentant de nouveaux sons tout en gardant leur essence. Même après des changements de membres et diverses séparations, leur impact sur la musique est indéniable, influençant des générations de musiciens et définissant les fondations du genre metal.

Black Sabbath demeure une icône incontestée du heavy metal. Leur capacité à créer une ambiance sombre et leurs compositions novatrices ont pavé la voie pour une génération entière de musiciens, consolidant leur place comme l’un des groupes les plus influents et légendaires de l’histoire de la musique.

La discographie de Black Sabbath

Black Sabbath, comme de nombreux groupes avec une si longue histoire, a vu de nombreux musiciens différents défiler. Mais du côté de notre groupe du jour, de nombreux changements ont eu lieu au niveau du chant également. Ozzy Osbourne, a écrit une partie importante de l’histoire de ce groupe.

La période d’Ozzy Osbourne avec Black Sabbath est légendaire, marquée par des albums emblématiques qui ont défini le heavy metal. Leur premier album éponyme, “Black Sabbath” (1970), a introduit un son sombre et puissant avec des morceaux intemporels tels que “Black Sabbath” et “N.I.B.”. “Paranoid” (1970) a propulsé le groupe sur la scène mondiale avec des hits comme “War Pigs”, “Iron Man” et le titre éponyme.

“Master of Reality” (1971) a continué à affirmer leur empreinte musicale avec des riffs lourds et des paroles explorant des thèmes profonds. “Vol. 4” (1972) a montré une évolution musicale avec une diversité de sons et de styles.

“Sabbath Bloody Sabbath” (1973) a fusionné le rock progressif avec leur style signature, introduisant une dimension expérimentale. Chaque album de cette période a contribué à façonner l’identité du groupe, capturant des atmosphères sombres et des compositions révolutionnaires qui ont défini le heavy metal.

Cette époque avec Ozzy a démontré l’innovation constante de Black Sabbath et leur capacité à rester à la pointe du genre. Leur influence sur la musique reste incontestée, leur discographie avec Ozzy Osbourne demeurant une pierre angulaire du heavy metal, continuellement célébrée et étudiée par les générations de fans et de musiciens à travers le monde.

Après le départ d’Ozzy, Ronnie James Dio a pris la relève avec des albums tels que “Heaven and Hell” (1980) et “Mob Rules” (1981), apportant une nouvelle énergie et un son différent tout en conservant l’esprit de Black Sabbath. “Born Again” (1983) a vu Ian Gillan de Deep Purple prendre le micro pour un album plus expérimental.

Les années suivantes ont vu Tony Martin au chant dans des albums tels que “The Eternal Idol” (1987), “Headless Cross” (1989) et “Tyr” (1990). Ces albums ont présenté une évolution continue du son du groupe, explorant des thèmes variés et des styles musicaux allant du heavy metal mélodique à des sonorités plus sombres et épiques.

Chaque période sans Ozzy a apporté une dimension unique à la discographie de Black Sabbath. Du heavy metal intense et ténébreux avec Dio à des expérimentations variées sous différentes voix, le groupe a constamment cherché à évoluer tout en honorant son héritage.

Black Sabbath incarne l’essence même du heavy metal. Leur discographie, marquée par des riffs légendaires, des paroles sombres et une innovation constante, a redéfini le paysage musical. Que ce soit avec Ozzy Osbourne ou d’autres chanteurs, leur influence sur le genre est indéniable. Ils resteront à jamais des pionniers du heavy metal, ayant laissé un héritage indélébile qui continue d’inspirer et de captiver les passionnés de musique à travers les décennies.

Live Report – Eluveitie, Amorphis, Dark Tranquillity & Nailed to Obscurity

Une affiche aux odeurs de folk metal, de death metal et de doom metal. Alors qu’Eluveitie et Amorphis font une tournée commune pour le plus grand plaisir du public, se joint à eux deux beaux invités : Dark Tranquillity et Nailed to Obscurity. Une soirée à coup de...

Heartbreak Criminals – Nasty

Après 3 ans d'attente, Nasty revient sur le devant de la scène avec son nouvel album "Heartbreak Criminals". Avec son metal hardcore qui n'appelle que violence et bagarre dans le pit, focus sur cette nouvelle création du groupe belge. Découvrons ensemble ce nouvel...

Live Report – Le Gros 4

Ce samedi, le Gros 4 (composé de Mass Hysteria, Ultra Vomit, Tagada Jones et Sidilarsen en remplacement de No One Is Innocent pour cette date), a continué son tour des Zenith, en faisant cette fois-ci un arrêt par Toulouse. Sidilarsen, l’art de chauffer une salle...

Black Sabbath, pionniers du heavy metal

Considéré comme l'un des pionniers du heavy metal, Black Sabbath s'est formé à Birmingham, en Angleterre, en 1968. Le groupe est reconnu pour avoir défini le son du metal avec des riffs lourds, des paroles sombres et une atmosphère lugubre. Au travers de ce quelques...

Live report – Brutality Will Prevail, Last Witness & Wide Shut

On est mercredi 21 septembre, enfin ! Non pas parce qu’il y a la nocturne au marché Victor Hugo de Toulouse, mais parce qu’à quelques pas d’ici, au Connexion Live, il y a Brutality Will Prevail qui passe. Et ça, autant vous dire que ça suffit à nous ravir. Le groupe...

Gorod, une bonne dose de death metal technique

Gorod, le groupe de metal technique français, a gravé son nom dans l'histoire du metal avec une discographie riche en complexité, créativité et virtuosité. Depuis leur formation en 1997 à Bordeaux, ils ont constamment repoussé les limites du genre, créant des œuvres...

Behemoth, au cœur du chaos

Le monde du metal est un territoire diversifié, rempli de sous-genres allant du doom metal au metal progressif. Cependant, peu de groupes ont réussi à captiver l'imaginaire des fans avec une intensité aussi sombre et puissante que Behemoth. Formé en Pologne en 1991,...

Remember… You Must Die – Suicide Silence

Vous l’aurez compris, aujourd’hui, nous allons tous mourir. Et ça, on le doit au nouvel album du groupe de deathcore américain, Suicide Silence, qui sort son huitième album studio, « Remember… You Must Die ». Présentation de l’album « Remember… You Must Die » Ce...

Waking The Sleeping Bear, l’ours est réveillé

Parce qu’en France, on sait aussi faire du metal, découverte d’un groupe de nu metal, un genre qui de nom fait sourire, mais dont la musique, elle, mettra tout le monde d’accord. Waking The Sleeping Bear est un groupe de nu metal (vous pourrez aussi lire néo-metal...

Mastodon, du sludge au progressif

Depuis son émergence sur la scène metal au début des années 2000, Mastodon s'est rapidement imposé comme un groupe incontournable. Originaire d'Atlanta, ce quatuor a su charmer les amateurs de metal du monde entier grâce à sa musique audacieuse et innovante. Mêlant...

S’inscrire à notre newsletter

Et bénéficiez d’un code de 10% de réduction

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.